19 juillet 2017

Le coaching résidentiel…. un manager de Grands Comptes indutriels témoigne !

« Nos rencontres de coaching avec Danielle Birken ont commencé par des échanges de mails et d’entretiens téléphoniques. Il s’agissait de nous assurer que nous étions en phase, c’est-à-dire que sa proposition répondait bien à mes attentes.

Nous nous sommes orientés vers une formule de coaching résidentiel sur deux journées et demie, qui présente l’avantage de s’extraire de son environnement quotidien pour prendre de la hauteur. Danielle Birken appelle cela « se mettre en position méta ».

La première rencontre a donc eu lieu au centre de séminaires et congrès de Valpré à côté de Lyon. L’apport de ces dix premières heures d’entretien en face à face a dépassé tout ce que j’avais imaginé. En partant d’un travail d’écriture dans un format calibré – je n’en dévoilerai pas la teneur pour que les personnes qui me suivront en gardent tout le bénéfice ! -, j’ai pu relire toute ma vie professionnelle, pour dégager des pistes de progrès et reprendre confiance.

Danielle a cette qualité rare, d’accompagner votre progression avec une sorte de bienveillance déterminée, qui fait que vous ne vous déroberez pas aux questions susceptibles de vous déranger. Là se trouve la valeur inestimable de ce travail en profondeur. Des orientations ont été élaborées, dont les résultats vont même jusqu’à un changement radical de vision par rapport à ma situation de stress et de démotivation. J’ai parlé de rencontres au début de mon propos, car il y a véritablement échanges entre nous. Cet accompagnement se prolonge aujourd’hui en fonction de mes demandes. Je suis en cours de création d’activité. »

Propos recueillis par Danielle Birken