16 avril 2020

Un Manager de Projet partage son vécu

En résidentiel, à Valpré, le coaching avec Danielle Birken Temoignagem’a conduit à une meilleure conscience de moi-même, en particulier grâce au MBTI, outil de lecture pour mettre en lumière ma personnalité :

  • J’ai mieux compris comment je suis fait, comment je réagis et j’interagis avec mes collègues et comment je dois adapter mes comportements aux autres dans le travail.
  • J’ai mieux perçu l’importance d’agir à partir de mes talents naturels, zone de confort; et la nécessité d’éviter les actions qui m’obligent à agir contre nature. A défaut, je dois veiller à l’équilibre.
  • J’ai intégré le fait qu’il me fallait penser à exprimer, plus souvent et avec sincérité, des signes de reconnaissance positive à mes interlocuteurs professionnels en me connectant autant à leurs valeurs personnelles qu’à mes principes.
  • J’ai pu entrer en contact avec mes sentiments, prenant conscience que j’avais éprouvé frustrations mais aussi des moments de joie professionnelle.
  • J’ai décidé que j’allais développer plus d’alliances avec mes interlocuteurs, managers, pairs, clients internes… ; j’ai accepté que ces alliances ne pourraient pas toujours être consensuelles et que j’aurais à faire des compromis sans aller, cependant, à la compromission.
  • Grâce au travail sur le management situationnel, j’ai changé de regard sur mon métier de conseil, revalorisant le pouvoir d’influence qui lui est inhérent.»

Le travail avec les haïku

Il m’a permis d’expliciter mon projet professionnel en le reformulant simplement. Il a été l’occasion d’un sacré condensé de ce que je veux faire, de mes aspirations et de comment je peux m’y prendre, concrètement; et bien entendu, à l’opposé, de ce que je ne souhaite plus faire.

Ce travail a ouvert un espace de dialogue, qui m’a rendu l’accouchement des constats moins douloureux, changeant mon regard sur le sens de mon travail. Il m’a demandé aussi du temps et de la concentration mais j’en ai éprouvé beaucoup de satisfaction malgré la contrainte; j’ai même trouvé cela ludique et j’ai été fier d’avoir relevé le défi. L’écriture d’Haïku m’a aussi permis de faire émerger mes valeurs personnelles, au delà de mes principes d’action.

Olivier

Manager de projet chez Sanofi