17 mai 2018

Identité du coach

Coach & teambuilder de métier….

coach

Racines professionnelles…

Comme coach et teambuilder, je crois profondément que l’homme et la femme au travail sont des sujets en croissance et non des objets de production. C’est pourquoi j’inscris mes interventions à l’intérieur d’une éthique, celle de l’altérité pour que chacun puisse travailler :

  • en respectant la vérité de ce qu’il est, sa nature profonde, ses talents, ses potentialités, son ADN professionnel ainsi que la vérité du sens qu’il veut donner à son travail au service de l’organisation
  • en respectant son niveau de conscience, là où il en est, et en travaillant, avec lui, à élargir sa conscience à d’autres points de vue, d’autres façon de penser, d’autres façons d’agir au service de sa croissance et au service de celle de l’organisation.
  • en respectant sa liberté, ses intentions, son projet de vie professionnelle et personnelle.

Changer de métier

Ma vocation professionnelle…

Je me définis comme « agitatrice de talents » et j’interviens au service des personnes et des équipes comme catalyseur de talents, accompagnant l’entreprise pour aller chercher les compétences visibles  des collaborateurs – à commencer par les leaders – et des équipes, pour accompagner la croissance de ces talents forts, déjà visibles. Au delà, je travailler à faire émerger le potentiel, compétences encore invisible, déjà là mais encore en puissance, souvent plus fragiles mais source d’agilité pour le collaborateur, pour l’équipe et pour l’entreprise.

J’ai à coeur de permettre aux personnes et aux équipes d’identifier et d’explorer leur ADN professionnel, ensemble des talents forts à valoriser et des points de vulnératilibé à protéger et à développer.

J’adopte volontier la posture du coach & du teambuilder au service de la vie. J’ai découvert cette posture, lors d’un séminaire de recherche sur l’entreprise – « Des hommes vivants pour des entreprises vivantes » – animé par Bertrand Martin, patron d’entreprise qui avait su libéré la parole de ses collaborateurs.trices pour éviter, de justesse, une faillite retentissante.

J’ai pleinement conscience du sens profond de ma mission : servir la vie dans  le monde du travail… C’est pourquoi je veille à travailler :

  1. dans le sens de l’altérité® en cherchant à ce que chacun se sente respecté tout en servant son entreprise.
  2. dans le respect de la santé, du bien être et de la qualité de vie au travail de tous les collaborateurs, y compris les leaders, et des équipes.

Un monde nouveau s’ouvre alors.

Dirigeants, managers, équipes, collaborateurs, sont les meilleurs experts des solutions à adopter pour plus de performances Encore faut-il leur donner les moyens de prendre conscience de leur ADN professionnel, pour des décisions fécondes qui les conduisent sur la route du succès et de l’épanouissement jusqu’à l’excellence.

Mon parcours

Comme coach et teambuilder, je me vis comme miroir, témoin, médiateur pour accompagner votre croissance en prenant en compte votre ADN professionnel et celle de vos équipes.

Intellectuellement, je me nourris de représentations variées du monde, complémentaires, parfois paradoxales car je déteste les pensées de système. Mes racines sont européennes par mes études de philosophie à la Sorbonne ; anglo-saxonnes, ensuite pour avoir vécu un an à New-York.  Mon cadre de références est métisse. Je m’inspire de l’analyse existentielle de Frankl, de la démarche appréciative de Copperrider, de l’analyse des types psychologiques de Jung, de l’analyse transactionnelle de Berne et de l’analyse systémique de Bateson. Plus récemment, je me suis formée au mindfullness – méditation en pleine conscience – pour aider mes clients à se poser et à se reposer, au quotidien.

Puis, à l’occasion de l’adoption de ma fille au Vietnam, en 2005,  je vis 3 mois en Asie, 3 mois d’attente interminable pendant lesquels je m’immerge dans cette culture asiatique. De retour en France, je suis métamorphosée par ce double engendrement : la naissance à la maternité et la naissance à l’Asie que je ne connaissais alors, que dans les livres.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, je croise la route de Rany Keo Kosal, métisse cambodgienne et vietnamienne.

L’idée germe alors d’écrire un livre à 2 voix sur l’interculturel avec l’Asie….18 mois, à mi-temps, pour accoucher d’un livre édité aux éditions d’Organisation en 2007.

Devenir métisse culturelle

J’intègre, alors, une représentation asiatique du monde, différente et complémentaire, un représentation différente de la relation à soi-même et aux autres : un nouveau don de l’altérité®.

En 2009, je prend un congé parental d’éducation et je profite de cette liberté pour m’adonner à l’une de mes passions, l’écriture, jusqu’à me former à l’animation d’atelier d’écriture.

Une intuition ne me lâche pas : la puissance des propositions d’écriture comme outil de coaching pour faire émerger l’identité de mes clients; et en particulier l’écriture d’haïku, ce petit poème japonais en 17 syllabes dont j’explore, depuis, l’extrême fécondité pour l’expression de soi.

Je commence aussi à pratiquer le Taï Chi Chuan qui permet de se connecter sur le Qi, souffle vital. Ainsi, quand je reprends le chemin de la vie professionnelle, en 2015, je repars sous mon nom de marque, altérité® avec un nouveau slogan,  « Respirez, vous êtes coaché », consciente des énergies de vie qui traversent nos histoires individuelles et collectives.

Aujourd’hui, entreprises clientes, dirigeants, managers, équipes, collaborateurs, grâce à cette floraison d’expériences qui constitue mon être de coach, je mets à votre service mes talents de « jardinière de l’excellence » pour vous mener de la performance à l’excellence tout en prévenant les risques de stress et de burnout.

Danielle Birken